Vous êtes ici : Accueil du site / Informations Techniques - Pulvérisation / Formes de pulvérisation
 
 
1. CONES PLEINS :

 l Cônes pleins axiaux à effet de turbulence :

 La mise en rotation du liquide est provoquée par un insert en forme d'hélice . La turbulence est contrôlée par la forme et les dimensions de la chambre . La surface couverte est en forme de cercle plein avec une distribution uniforme des gouttelettes . En fonction du profil de l'orifice de sortie, l'angle de pulvérisation est plus ou moins large .
 


 


 Un usinage spécifique de l'orifice de sortie permet , par effet Coanda , de couvrir une surface pleine proche du carré .
 
 
 


 



 l Cônes pleins axiaux à effet d'impact :

 La veine de liquide , à la sortie de l'orifice est projetée sur une surface en forme de spirale et se désagrège en fines gouttelettes . L'empreinte formée est proche d'un cône plein mais la répartition n'est pas parfaitement uniforme . Sans insert ces buses sont très résistantes au bouchage . Grâce à un excellent coefficient de contraction , à section égale , leur débit est de 40 à 80% supérieur aux autres buses à cône plein . A pression égale et débit égal , le diamètre moyen des gouttelettes est également plus petit de 30 à 50%. La surface d'échange ainsi augmentée permet , par exemple , d'optimiser le rendement des systèmes de refroidissement par pulvérisation .
 
 


 


 l Cônes pleins tangentiels à effet de turbulence : 

 Le liquide est introduit tangentiellement dans une chambre de turbulence pour être mis en rotation . Cette technique permet d'obtenir un cône creux . Un usinage spécifique du fond de la chambre " casse " une partie du flux en rotation pour combler la partie centrale du jet et former le cône plein . Sans insert , ces buses sont peu sensibles au bouchage.

 

2. JETS PLATS :

 l Jets plats standards :

 Le liquide sous pression est guidé axialement dans la chambre de la buse et traverse un orifice de forme elliptique . L'angle formé en sortie et le débit assuré dépendent respectivement du profil de l'orifice et de sa section . La pulvérisation en " éventail " produit une empreinte en forme de rectangle dont les 2 petits cotés sont effilés .
 


 



 l Jets plats " miroirs " à effet d'impact :

 Le liquide sous pression est guidé dans la chambre de la buse , traverse un orifice cylindrique et se réfléchit sur la surface d'un déflecteur . Le profil du déflecteur permet le renvoi du jet presque tangentiellement et produit une empreinte en forme de rectangle long et étroit dont la répartition des gouttelettes est uniforme .
 


 



 l Jets plats "cuillères" à effet d'impact :

 Leur fonctionnement est proche des jets plats " miroirs " mais le déflecteur utilisé ne dévie que très peu le jet de sa trajectoire pour lui conserver toute sa vitesse . A pression , angle , et débit égal , l'impact du jet engendré par ces buses est supérieur aux autres buses à jet plat.
 
 
 
 
3. JETS RECTILIGNES :

Contrairement aux autres types de buses , la pulvérisation d'un jet rectiligne doit être la plus tardive possible de manière à conserver l'effet d'impact maximum . La qualité du jet dépendra essentiellement du profil interne de la buse . Un flux de liquide bien stabilisé et guidé permettra de retarder au maximum la dispersion du jet .
 

 
 
4. CONES CREUX  :

l Cônes creux tangentiels à effet de turbulence :

Le liquide est introduit tangentiellement dans une chambre de turbulence pour être mis en rotation . Sous l'effet centrifuge il se plaque à la paroi interne de la chambre avant d'être éjecté par l'orifice de sortie . L'écran de fines gouttelettes forme ainsi une empreinte circulaire creuse . Sans insert interne ces buses sont peu sensibles au bouchage .
 


l Cônes creux axiaux à effet de turbulence :

La mise en rotation du liquide est provoquée par un insert rainuré . Par effet centrifuge , le cône creux est ensuite formé de la même manière que ci-dessus .
 
 
l Cônes creux axiaux à effet d'impact :

La veine de liquide , à la sortie de l'orifice est projetée sur un déflecteur cônique , dont le profil permet d'obtenir un cône creux à grand angle de dispersion . L'effet d'impact garantit une pulvérisation fine .Grâce à un excellent coefficient de contraction , à section égale , leur débit est supérieur aux autres cônes creux . Ces buses sont principalement utilisées en protection incendie. Si le déflecteur est pourvu de rainures , une partie du liquide est projetée dans la partie centrale du cercle , formant ainsi une empreinte proche d'un cône plein .
 

 
5. ATOMISATION HYDRAULIQUE :

l Cônes creux axiaux à effet de turbulence :

Les cônes creux axiaux à effet de turbulence peuvent aussi servir à " atomiser " un liquide . Le principe est identique , mais pour obtenir une grande finesse de gouttelettes , les débits assurés par ces buses sont faibles .De part leur finesse , les gouttelettes manquent d'énergie cinétique et sont donc très sensibles aux frottements et courants de l'air. La portée du jet atomisé est faible mais sa dispersion dans l'air est rapide .
 

 
 
Cône plein étroit
Cône creux type incendie
Jet plat cuillère
Muti cônes creux
Jet plat standard
Cône creux
Cône plein hélicoïdal
Multi cônes creux en haute pression
Jet plat miroir